Décisions de politique monétaire de la Banque Centrale Européenne

karta

L’objectif principal de la BCE est de maintenir la stabilité des prix dans la zone euro. À cette fin, la BCE utilise les taux d’intérêt – et, depuis la crise, d’autres mesures – pour modifier les conditions de financement de l’économie. En guidant les conditions de financement, la BCE peut influer sur le niveau général d’activité de l’économie et peut garantir que l’objectif d’inflation est atteint.

Taux directeurs

Le conseil des gouverneurs de la BCE fixe trois taux d’intérêt clés :

– Le taux d’intérêt sur les opérations principales de refinancement. Lors de ces opérations, les banques peuvent emprunter des liquidités auprès de l’Eurosystème contre des garanties une fois par semaine, à un taux d’intérêt prédéterminé.
– Le taux de la facilité de dépôt, que les banques peuvent utiliser pour effectuer des dépôts à vue avec l’Eurosystème à un taux (prédéfini) inférieur au taux des opérations de refinancement principales.
– Le taux de la facilité de prêt marginal, qui offre aux banques de l’Eurosystème un crédit au jour le jour à un taux d’intérêt (également prédéfini) supérieur au taux principal des opérations de refinancement.
– Le taux de la facilité de dépôt et le taux de la facilité de prêt marginal définissent un corridor pour le taux d’intérêt au jour le jour auquel les banques se prêtent. Le taux de la facilité de dépôt constitue le plancher de ce couloir et la facilité de prêt marginal, le plafond.

pen

Au cours de la troisième phase de la crise, les mesures non conventionnelles de la BCE visaient à faire face au resserrement du crédit et au risque de déflation. Les taux d’intérêt à court terme étant déjà proches de zéro, les mesures non conventionnelles de la BCE visaient à influer sur l’ensemble des taux d’intérêt pertinents pour les conditions de financement de la zone euro. Cela pourrait influence sur le taux de change d’euro.

Mais : https://exchangemarket.ch/fr